Consultations pour cet article :
ARTivision est une page Web de l'association ARTivities
F.IDYLLE &COPY 1997

Pour tout contact avec ARTivision
fred.idylle@wanadoo.fr

Bonne lecture !
Communiquez nous vos commentaires.
Merci d'avance.

  

Lettre ouverte à "Science & Vie Junior"

I Introduction

     Nous avons eu le privilège au mois d'Avril 2000 de découvrir dans une Grande Surface le n° spécial concernant la planète Mars de la revue, très sympathique, "Science & Vie Junior" où l'humour était de mise. Nous avons ainsi beaucoup apprécié par exemple, la lettre d'introduction du "syndicat d'initiative martien"où il nous est rappelé qu'en quarante ans, pas moins de 32 missions marsiennes avaient été tentées, mais que seule une dizaine parmi elles avaient réussi. Nous invitons donc les internautes qui le peuvent, à se procurer cette revue, peut-être encore dans les kiosques, afin de mieux admirer la finesse des images toujours meilleure que celle que nous avons obtenue après scannérisation pour illustrer sur le Web notre propos.

II La genèse de l' affaire.

  Nous avons donc, entre autre chose, dans ce n° spécial, vraiment apprécié les admirables photographies de Phobos et de Deimos présentées à la page 19 et aussi celle "du plateau de Cydonia" à la page 57 de cette revue et dont certaines caractéristiques étonnantes devraient faire l'objet d'une attention particulière de la part de l'auteur de l'article. Mais non pourtant, pas un commentaire, pas une phrase, à ce sujet.

  Jetons, voulez-vous, un petit coup d'oeil sur ces caractéristiques plutôt étranges, dont les théories explicatives, comme vous le constaterez, font bien défaut ici, comme souvent ailleurs dans d'autres revues qui se disent, cependant, être des revues de vulgarisation :

a) l'affaire des satellites de Mars.

  1°) Nous découvrons d'abord en haut de l'image, que le minuscule Deimos de taille très modeste (16km x 12 km x 10 km) qui gravite autour de Mars en 30 heures 18 mn à environ 23500 km de la planète, présente alors les mêmes traînées blanchâtres et plateformes brillantes de nivellements localisés que nous avons repéré sur Eros (voir notre article sur le " remue-ménage cosmique"). Nous aimerions encore connaître, quelle est la nature de l'érosion normale connue ( comme par exemple, les jets de météorites, ravinement volcanique, chocs avec une comète,..etc...) qui serait, encore ici sur Deimos, capable de produire ce "rabotage" éclatant, à moins que cela soit encore cette habituelle "illusion d'optique", explication souvent avancée, quand on ne sait pas quoi dire.. Voyez donc l'image ci-dessous:

 2°) Mais c'est surtout sur la photo de Phobos, que ces explications s'imposeraient et c'est là que le mutisme est le plus total. En effet, le lecteur novice ne peut qu'être frappé par cette photo de bas de page de la revue où apparaît un corps spatial presque totalement strié par des sillons longitudinaux parallèles. (En réalité, certains sillons sont de 100 à 200 m de large et profonds de 20 à 30 m )

  Pourtant ce Phobos qui mesure 28km x 32km x 18km et qui fait sa révolution en 7 heures 39 mn à une distance de 9400 km, nous surprend encore plus, car nous voyons ce complexe de rainures s'incurver pour pénétrer franchement, dans le cratère gigantesque (par rapport à Phobos bien sûr) nommé Stickney et ayant une dizaine de km de diamètre.

  De plus, sur le bord opposé de ce cratère, on voit des rainures distinctes et étrangement parallèles qui resortent (ou qui rentrent par ce bord opposé) du dit cratère, ce qui prouve que ces rainures ont été faites après la création du cratère, car on voit mal, un ou plusieurs météores, arrivant tangentiellement pour d'une part, rayer superbement ce satellite et pour d'autre part pénétrer en plongeant franchement dans ce cratère Stickney et pour enfin en resortir sans encombre de l'autre côté. C'est donc inimaginable. Il est aussi très clair, que si Stickney était d'origine météoritique (l'origine volcanique semble ici hors circuit, pour un si petit corps) et que les rainures existaient avant l'arrivée du météore, elles auraient explosé à la collision et on verrait un trou béant ravagé sur les bords et il ne resterait surtout pas ces admirables stries bien parallèles qui se dirigent en ligne droite vers l'extérieur.. Voyez donc l'image ci-dessous:

   D'où viennent donc vraiment ces rainures ? Le débat est ouvert sur Internet. Toutes les hypothèses sérieuses sont acceptées, la meilleure sera prise en considération surtout si elle explique, aussi comme la nôtre, ce qui s'est passé sur Miranda l'impossible satellite d'Uranus. (Voir ci-dessous donc notre article sur le "Remue-Ménage cosmique").

  Sur une autre admirable photo que nous empruntons à la revue "Science Fiction magazine" où là encore la planéte Mars fut à l'honneur, dans le n° 9 d'Avril-Mai 2000 page 19, nous découvrons d'autres caractéristiques insolites de Phobos, comme par exemple ce petit cratère au dessus de "Stickney" qui était très sombre dans la photo prècèdente et qui ici nous présente une sorte de pont blanchâtre en forme de Z inversé, qui traverse tout ce petit cratère presque diamétralement.

  De plus entre les deux cratères, apparait, comme sur la première photo d'ailleurs, une rainure profonde, mais qui est franchement perpendiculaire à celle du faisceau de rainures parallèles, qui pénètrent étrangement, nous l'avons déjà dit, en se courbant, dans Stickney.

  Enfin, nous voyons apparaître, par ci par là, quelques bassins rectangulaires, peu profonds que seules de bonnes images de la NASA,(hélas rares), nous permettraient de mieux mettre en évidence... Voyez donc l'image  ci-dessous:

b) L'affaire du "visage" de Mars.

   Nous avons aussi surtout été très déboussolé, par la manière dont la revue "Science & Vie Junior" en question, a traité de "l'affaire du visage de Mars", qui a tant défrayé la chronique depuis 1976... Voyez donc l'image ci-dessous:

   Nous lisons à ce sujet dans l'article en question:" Parmi les premiers à se pencher sur sur l'étrange colline, deux ingénieurs, Vincent Di Pietro et Greg Molenaar. Ils soumettent les photos de la NASA à l'ordinateur, renforcent les contrastes et concluent que le visage n'est pas un simple jeu d'ombre. Et comme il est difficile de croire à une formation géologique naturelle....D'autant plus que dans la zone qui entoure le visage, on découvre bientôt des ... pyramides. ..... coup de théatre le 23 Mars 1998, la Nasa annonce que le vaisseau Mars Global Surveyor va peut-être photographier le fameux visage martien..."

  Mais le 6 Avril, la photo apparaît: Plus de visage et on ne voit plus rien. Mieux l'agrandissement présenté est franchement rectiligne vers le haut de l'image, alors que le "visage" filmé par Viking est lui en demi cercle. Seulement, en ce qui concerne la plus fameuse pyramide intitulée la "Forteresse", la sonde "Mars Global Surveyor" (en abrégé MGS) a carément oublié de la survoler, (ou les images ont encore été camouflées,), alors qu'il était sensé nous apporter des images ayant une résolution 50 fois meilleures que celles obtenues par Viking. Voyez donc l'image  ci-dessous:

  D'ailleurs d'après le site : http://www.ebtx.com/theory/marsface.htm , la National Security Agency aurait "falsifié" le fameux "visage" pour le rendre plus "naturel". Ceci ne serait pas étonnant, vu le fait que, l'on découvre ces temps-ci, sans ambiguité aucune, que certaines photos prises par les astronautes de la NASA, soit-disant sur la Lune, sont bel et bien "suspectes", pour ne pas dire plus. (voir ci-dessous notre article: Lettre ouverte à SA)

  Donc la revue "Science et Vie Junior" a commis une grande imprudence ou une indicible bévue de présenter avec une netteté remarquable, (ce qui était plutôt rare dans ce genre de revue)  cette "forteresse" à côté du "pseudo visage" de Mars. Elle aurait mieux fait de nous présenter seulement ce visage, comme l'ont fait, bien d'autres revues, comme par exemple, la revue "Ciel et Espace" dans son Hors-Série n°7, de Juin-juil-Aout 94, page 23, sous le titre" Un caprice de la Nature". Car dès ce moment là, la revue "Science et Vie Junior", devra bien expliquer aux internautes et lecteurs avides d'en savoir plus, pourquoi elle n'a pas jugé bon d'aller chercher à la NASA, (extrait des 65000 clichés pris par MGS sur Mars et qui continue à en prendre), un agrandissement de la "forteresse", aussi "net et coloré" que celui présenté pour le "visage" en page 57.

  Souhaitons cependant, que cette revue devant la multitude de demandes d'explications, sera alors forcée de publier, enfin, cette image agrandie de la "forteresse" tant attendue et qui semble si inaccessible.( (Voyez donc croquis et l'image détaillés de cette forteresse ci-dessous:)

  que nous devons à l'admirable ouvrage de Guy Gruais et Guy Mouny "Guizet, au delà des grands secrets" paru aux Editions du Rocher dans la collection "l'Age du Verseau" en Mai 1997.)

III Conclusion.

  Donc, nous voyons ici encore, que les mystères qui intéressent notre Cosmos sont légions, toujours pour ceux bien sûr qui veulent encore se poser des questions... Mais il y aura toujours des gens qui préfèrent fourrer "la tête dans le sable" comme l'autruche, ou mieux "prendre le train en marche", quand il est déjà emballé. Mais attention, la chute, ne pourrait en être, que plus dure.

  A bon entendeur salut

  Pour l'internaute, qui découvre pour la première fois ce site, et qui veut donc approfondir cette réflexion, il lui appartient d'analyser d'autres images du même genre, de ce site qui sont assez explicites, à notre avis, sur les interrogations énormes qu'elles soulèvent. Donc si vous voulez plonger dans d'autres mystères planétaires, cliquez s.v.p sur les articles d'Artivision ci-dessous:
ou http://perso. wanadoo.fr /artivision/docs/match.html
ou http://perso. wanadoo.fr /artivision/docs/mars.html
ou http://perso. wanadoo.fr /artivision/docs/Nasajury.html
ou http://perso. wanadoo.fr /artivision/docs/mercure.html
ou http://perso. wanadoo.fr /artivision/docs/remucos.html
ou http://perso. wanadoo.fr /artivision/docs/luneorth.html
ou http://perso. wanadoo.fr /artivision/docs/RoseC.html
ou http://perso. wanadoo.fr /artivision/docs/lettreouverteSA.html
ou http://perso. wanadoo.fr /artivision/docs/lettreouverteSVJ.html
ou http://perso. wanadoo.fr /artivision/docs/lettreouverteCe.html
ou http://perso. wanadoo.fr /artivision/docs/Gille.html
ou http://perso.wanadoo.fr/artivision/docs/Terresym.html
ou  http://perso.wanadoo.fr/artivision/docs/unplusdansespace.html
ou  http://perso.wanadoo.fr/artivision/docs/Ameriquechocretour.html
ou  http://perso.wanadoo.fr/artivision/docs/ByrdMercurio.html
ou  http://perso.wanadoo.fr/artivision/docs/imagepolesud.html

  Si vous voulez plonger dans d'autres mystères planétaires, cliquez s.v.p sur les adresses Web ci-dessous:

     http://lheureux.free.fr
ou http://www.cryogen.com/heliord/
ou http://www.multimania.com/sapiens/

  Article mis en page le 19/07/2000, et revu le 15/07/2001, puis le 30/05/05 .

IDYLLE Fred

Retour la page d'accueil